Imprimer

Interview dans le quotidien Kenyan «Nation»

Écrit par Kenyan «Nation» on . Publié dans Interview de Fethullah Gülen

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

1– Quelle est la déclaration de votre mission? comment pouvez–vous expliquer votre message au monde?

Je ne crois pas avoir une mission spéciale. J'essaie seulement d'être un humain parmi les autres êtres humains. L'humanité que Dieu nous a accordé est un honneur qui me suffit.

Dieu a crée l'humanité de la meilleure façon, sur le meilleur modèle de création et lui a doté d'un potentiel complet.

Nous sommes ici sur terre comme un miracle du pouvoir de Dieu et comme apogée de son ultime création.

Nous constatons des différences entre nous et les espèces qui nous sont inférieures, c'est–à– dire les animaux. La première différence remarquable est que les animaux ont été envoyé ici bas comme s' ils avaient déjà été éduqués. Ils commencent à marcher aussitôt qu'ils sont nés et s'adaptent vite à leur entourage comme s'ils le connaissaient au préalable.

Pourtant un être humain a besoin d'au moins une année pour apprendre à marcher et toute la vie entière pour apprendre comment vivre; ce qui lui est favorable et douloureux. Cela montre que l'apprentissage est capitale pour la vie et le progrès humain.

L'humanité est un être très compliqué. Nous ressemblons aux graines, car chacun de nous a un potentiel pour engendrer et se perfectionner. Le pouvoir divin a doté la graine d'un grand potentiel qu'elle doit mettre en pratique.

Si cette graine se détourne de ce potentiel pour attirer des substances malfaisantes, elle pourrira bientôt dans son endroit étroit. Si elle utilise son potentiel correctement, elle émergera de son endroit étroit pour devenir un arbre fécond. De plus, sa nature très petite et particulière viendra représenter une vérité grande et universelle.

Notre essence est aussi armée d'un grand potentiel par le pouvoir.

Si nous utilisons nos potentiels et nos facultés intellectuelles et spirituelles dans ce monde étroit pour nous souiller et satisfaire nos désirs sexuels, assistés par le démon, nous deviendrons corrompus, comme une graine pourrie, pour un plaisir insignifiant durant notre courte existence.

Ainsi nous quitterons ce monde avec un lourd fardeau spirituel sur nos âmes malheureuses.

Mais si nous germons la graine de notre potentiel sous le "sol de la spiritualité " avec "l'eau de conviction et de vénération" et si nous utilisons nos facultés spirituelles pour de vrais buts, nous deviendrons des arbres éternels, majestueux dont les branches s'étendent dans l'éternité.

Nous produirons des fruits de vertu dans ce monde et le bonheur éternel dans le suivant. Nous bénéficierons d'infinies perfections et de nombreuses bénédictions dans le paradis.

Tout cela signifie que nous avons été envoyé dans ce monde pour nous améliorer par la connaissance et la croyance. Et par rapport à notre position spéciale parmi d'autres êtres, il nous a été confié l'amélioration de la terre à travers le savoir et la croyance et le rétablissement de la justice sur terre. Cela nous impose des devoirs envers notre créateur et les autres êtres. Le prophète Muhamed déclare que la meilleure conception de Dieu est de croire en lui sans lui associer de partenaires et servir l'humanité. Il déclare aussi que le maître d'une communauté est celui qui les sert. Ainsi, comme tout être humain, je me sens confié les mêmes devoirs.

2– Comment pouvons–nous utiliser la religion pour promouvoir la démocratie, la compréhension et les droits humains dans le monde?

3– Face à toutes les inégalités dans le monde d'aujourd'hui, comment évaluez–vous le rôle de la religion dans la résolution des conflits et la compréhension sociale?

La religion n'est pas seulement destinée à promouvoir la démocratie, la compréhension et les droits humains, mais nous pouvons dire que ces valeurs peuvent aussi être garanties à travers la religion.

Dieu a choisi la religion pour le bien être collectif et individuel de l'humanité dans les deux mondes. Elle est fondée sur la croyance et la vénération d'un Dieu. Une telle croyance et vénération exigent de tous les croyants un profond intérêt avec toute créature, animée ou inanimée. Plus profonde est leur croyance et leur soumission à Dieu, plus profond sera leur intérêt pour toute créature.

La religion, qui est en fait un contrat entre Dieu et l'humanité dont toutes les conditions nous favorisent, est fondée sur la soumission au système Divin. Système divin auquel toutes les créatures sauf l'humanité, sont soumises. Cela signifie que le vaste univers comprenant notre propre monde obéit à un ensemble de lois cohérentes et harmonieuses établies par Dieu . Contrairement au reste de la création qui obéit volontiers ou non à Dieu, nous avons le choix. Nous avons ce cadeau de liberté et l'obligation d'harmoniser notre vie avec le reste de la nature . La réalisation qu'une telle harmonie est le sentier de notre exaltation et progrès. C'est le chemin sur lequel dieu a créé la nature humaine.

Dieu n'apprécie pas les méfaits et le désordre, car il veut que nous vivions dans la paix et selon la justice. Ainsi, tout croyant et adorateur de dieu doit oeuvrer pour protéger la paix, la fraternité et la justice dans ce monde.

En général, la religion signifie pour la vie sociale humaine la connaissance, la discipline , la science des droits humains et des obligations de ce qui est bon et mauvais aux niveaux collectif et individuel. Ainsi la conception religieuse de la vie consiste en un ensemble de droits et devoirs selon lesquels les croyants doivent vivre. En général, la loi religieuse s'occupe de notre vie du point de vue rapport avec notre créateur, nous–même (nos droits sur nous–même), d'autres gens et notre environnement naturel (le droit aux ressources que Dieu nous accorde)

Par conséquent, peu importe l'intensité avec laquelle elles sont pratiquées par les croyants, les valeurs généralement acceptées de nos jours comme l'amour, le respect, la tolérance la démocratie, les droits humains, le pardon, la piété, la paix, la fraternité et la liberté sont toutes des valeurs prônées par la religion.

La religion enseigne que tous les Hommes sont aussi égaux que les dents d'une scie. Elle n'établie pas de discrimination par rapport à la race, la couleur, l'âge, la nationalité ou les traits physiques. La religion déclare que " vous descendez tous d'Adam et Adam descend de la terre". Donc ô serviteurs de Dieu, soyez frères [et sœurs].

La religion soutient aussi les principes fondamentaux suivants :

  • le pouvoir se trouve dans la vérité, le reniement de l'idée commune selon laquelle la vérité se trouve dans le pouvoir;
  • la Justice et la règle de droit sont essentielles;
  • la liberté de croyance et d'opinion, le droit à la vie, la propriété privée, la reproduction et la santé (aussi mentale que physique) ne peuvent être violés;
  • l'immunité et la vie privée individuelle doivent être maintenues;
  • personne ne peut ni être condamné pour un crime sans preuve, ni être accusé ou puni à la place de quelqu'un d'autre, même si celui–ci est un parent proche;
  • les gens devraient co–exister paisiblement.

La religion nous enseigne que quiconque tue une personne injustement est comme celui qui a tué toute l'humanité et quiconque sauve la vie d'une personne est comme celui qui a sauvé toute l'humanité. (Qur'an; 5 : 32) . il en est ainsi parce que tout individu représente l'humanité et les droits de tout individu sont aussi importants que ceux de toute l'humanité.

De plus, le meurtre d'une personne donne l'idée que n'importe qui peut être tué.

Tous les droits sont importants et les droits individuels ne peuvent être sacrifiés pour la société. La religion considère que toute société est composée d'individus conscients et armés de bonnes volonté et responsables envers les autres. Etant donné que la religion rend les individus et les sociétés responsables de leur propre destin, les gens doivent être responsables pour se gouverner. Les devoirs confiés aux systèmes démocratiques modernes sont ceux que la religion réfère à la société.

La vie sociale que la religion envisage cherche à former une société vertueuse et gagner ainsi l'approbation de Dieu. Elle reconnaît le droit non la force comme fondation de la vie sociale. L'hostilité est inacceptable. Les relations doivent être fondées sur la croyance, l'amour, le respect mutuel, l'assistance et la compréhension au lieu du conflit et l'assouvissement d'intérêts personnels égoïstes. Le droit appelle à l'unité, les vertus apportent le soutien réciproque et la solidarité et la croyance garantissent la fraternité. L'encouragement de l'âme à atteindre la perfection apporte le bonheur dans les deux mondes.

La religion enseigne que il y a deux causes capitales d'agitations dans le monde : les idées ou les attitudes de « laissez tout le monde travailler pour que je mange » et "je ne me soucie pas que d'autres meurent de faim tant que je suis rassasié".

La religion élimine la première en bannissant toutes les affaires injustes et transactions associées à la corruption, l'oppression, l'usure, l'exploitation et la tricherie et la deuxième à travers le monde et la charité qui sert de pont entre les différents niveaux économiques d'une société.

Une fois de plus la religion enseigne que les gens sont les créatures de Dieu et de ce fait, personne n'est supérieur par rapport à la ( race, famille et la couleur etc.)

La règle de droit est indispensable à un ordre social. Personne n'est au dessus de la loi ni ne doit la transgresser. La loi doit être appliquée sans discrimination et les tribunaux doivent être sans pressions extérieures.

La religion favorise aussi la liberté d'opinion. Promouvoir la vertu et empêcher le vice est plus qu'un droit pour les gens. C'est leurs devoirs essentiels. La liberté de conscience et d'expression est le pivot qui assure le fonctionnement normal d'une administration et d'une société vertueuse.

La religion considère la trésorerie publique comme une confiance. Tout devrait être reçu et dépensé seulement pour des buts légitimes. Les dirigeants n'ont plus de contrôle sur le trésor public que les administrateurs n'ont que ce qui leur est confié.

La religion enseigne aussi que : le vol et le pillage, le meurtre, l'injustice et la cruauté et tous les vices sont des péchés aux yeux de Dieu. Dites la vérité, soyez juste. Ne volez personne, mais prenez votre part légitime et donnez ce qui revient aux autres d'une manière juste.

Traitez vos parents avec une extrême gentillesse. Donnez à vos parents leurs dus. Aidez les nécessiteux et ne soyez pas dépensiers. Ne tuez pas vos enfants parce que vous craignez la pauvreté ou pour d'autres raisons. Evitez l'adultère car il est indécent et mauvais.

Faites la charité, parce que vous en serez questionnés.

Ne trichez pas quand vous mesurez et pesez des articles. Ne soyez pas arrogant sur cette terre. Dites des mots gentils les uns aux autres car satan utilise des mots forts pour provoquer le conflit. Ne soyez pas méprisant et coléreux envers les autres.

Dieu n'aime pas ceux qui se vantent, donc soyez modeste dans votre comportement et soumettez votre voix. Ne vous moquez pas des autres car ils pourraient être mieux que vous Ne cherchez pas des fautes aux autres et ne donnez pas de surnoms injurieux aux autres. Evitez la plupart des soupçons car un soupçon est un péché. N'espionnez pas les autres et les critiquez pas. Soyez des disciples dévoués de la justice même si c'est contre vous même, vos parents et proches qu'ils soient riches ou pauvres. Ne deviez pas en suivant le caprice. Soyez des témoins dévoués à Dieu dans l'équité et ne laissez pas la haine vous séduire pour être injuste envers eux.

Retenez votre sage et pardonnez les offenses des autres.

Les bonnes actions et les mauvaises ne sont pas (pareilles).

Donc repoussez le méchant acte avec un bon pour que tous les 2 vous puissiez devenir des êtres humains et tous les êtres humains sont égaux aux yeux de Dieu. Les seuls gens honorables sont dans les actes et les mots.

Les distinctions de naissance et de race ne sont aucun critère de grandeur et d'honneur.

Un jour vous mourrez. Vous comparaîtrez devant la cour suprême et tous nos mauvais actes ne pourront pas être cachés.

Votre destin sera déterminé par vos bonnes ou mauvaises actions.

Dans la cour du véritable juge, il n'y aura pas de favoritisme ou de recommandation injuste. La vraie foi et les bonnes actions seules vous seront bénéfiques en ce qui moment là.

Bref, si la religion est bien enseignée et pratiquée dans la vie individuelle et sociale, elle garantie les valeurs fondamentales humaines et les libertés et bonheur s'en suivront dans les 2 mondes.

4– Face aux crimes grandissants et aux mots sociaux, pensez–vous qu'il y a un espoir de paix dans le monde d'aujourd'hui.

Les gens vivent dans l'espoir perpétuel et sont ainsi des enfants d'espoir. Dès qu'il perdent leur espoir, ils perdent aussi le "feu" de leur vie, peu importe si leur existence physique continue. L'espoir est directement proportionnel au fait d'avoir la foi. De même que l'hivers constitue ¼ d'une année, aussi les périodes dans la vie d'une personne où d'une société correspondant à l'hivers sont aussi petites.

Ainsi je crois et j'espère que le monde de l'avenir sera un monde plus heureux, plus juste et compatissant contrairement aux craintes de certains gens. L'Islam, le Christianisme et le Judaïsme viennent tous de la même raciner. Quoiqu'elles aient vécu comme des religions rivales pendant des siècles, des points communs entre eux et leur responsabilité partagée de construire un monde meilleur pour toutes les créatures de Dieu, rendant le dialogue d'inter foi entre eux nécessaire. Ce dialogue s'est maintenant développé pour inclure les religions d'Asie et d'autres régions.

Les résultats ont été concluants. J'espère que ce dialogue se développer comme un processus nécessaire et les disciples de toutes les religions trouverons des façons de devenir plus proche et de s'entraider.

J'ai attendu un meilleur monde impatiemment ressemblant au paradis, où l'humanité veut vivre dans la paix et la tranquillité.

Notre monde est fatigué de la guerre et des affrontements. Il a terriblement besoin de la chance, l'affection, le bien être spirituel et la paix plus que l'air et l'eau. Je crois que les gens dans chaque pays sont prêts pour un tel monde. Dans un monde devenant de plus en plus globalisé, un monde où la télécommunication et les systèmes de transport font de plus en plus de nous des gens de la même maison, les gens se sentiront contraints, de faire connaissance.

Les générations précédentes ont été témoins d'une lutte amère qui n'aurait jamais pu avoir lieu : la science contre la religion. Ce conflit a causé le matérialisme scientifique, qui est grandement responsable de présentes industries, gigantesques d'armes, armement incessant et la pollution de l'environnement. Alors que la science ne peut contredire la religion car son but est de comprendre la nature et l'humanité qui sont chacun une composition des manifestations de la connaissance de Dieu, sa volonté et son pouvoir. La religion a sa source essentiellement dans l'attribut divin de discours qui a été manifesté au cours de l'histoire humaine comme des saintes écritures divines, comme le Coran, les évangiles, le Tora et bien d'autres. Grâce aux efforts des théologiens tous chrétiens que musulmans et des scientifiques, il semble que le conflit science / religion aura une fin, ou au moins son absurdité sera admise. J'espère que cela empêchera au moins la science d'être exploitée de façon à provoquer la pollution de l'environnement et les massacres de masses.

La fin de ce conflit est un nouveau style d'éducation qui fera fusionner la connaissance religieuse et scientifique avec la moralité spirituelle, engendrer des gens bien illuminés avec des cœurs éclairés avec les sciences religieuses et la spiritualité, les esprits éclairés avec les sciences positives, caractérisé par toutes les sortes de meurtres humaines et de valeurs morales.

Notre vieux monde connaîtra un "printemps" excellent. Ce printemps fera l'écart entre riches et pauvres étroit. La richesse du monde distribuée selon le travail, le capital et les besoins, l'absence de discrimination basée sur la race, la couleur la langue et la vision du monde et les doits fondamentaux de l'homme et les libertés seront protégées.

Les individus se feront connaître et en apprenant à réaliser leur potentiel, s'élèveront sur la voie de la formation "l'être le plus élevé dans la création" avec les ailes d'amour, connaissance et conviction.

Dans ce nouveau "printemps" quand le progrès scientifique et technologie est pris en considération, les gens comprendront que le niveau actuel de science et technologie ressemble au stade d'un bébé apprenant à ramper. L'humanité organisera des voyages dans l'espace comme si l'on voyageait vers un autre pays.

Les voyageurs sur la voie de Dieu, ces adorateurs d'amour qui n'ont aucun temps pour l'hostilité, porteront les inscriptions dans leurs esprits pour d'autres mondes. Oui, ce printemps se construira sur les fondements d'amour, compassion, Clémence, dialogue, l'acceptation des autres dans lequel l'humanité découvrira (son essence réelle).

La bonté et la gentillesse, la droiture et la vertu formeront l'essence fondamentale du monde.

Peu importe ce qui arrive, le monde viendra sur cette piste tôt ou tard. Personne ne peut l'en empêcher.

5– Que pensez–vous que soient les vrais problèmes de l'Afrique? Comment peut–on les résoudre?

6– Selon vous, comment les dirigeants du continent africain pourront–ils résoudre les guerres internes et les crises qui affligent le continent de nos jours.

7– L'Afrique est parsemée de tâches de problèmes, de longues crises de leadership et de guerres. Les guerres tribales dans le RDC, les différences religieuses au Soudan et d'autres exemples en Afrique. Selon votre jugement, pourquoi la situation est–elle ainsi?

8– Selon vous, que pourrait aider le continent à se développer en un continent de paix.

Les 3 plus grands ennemies surtout pour les Africains et les Asiatiques sont l'ignorance, la pauvreté et le schisme intérieur.

Le savoir, le capital du travail et l'union peuvent les combattre. L'ignorance est vaincue par l'éducation, la pauvreté par le travail et la possession de capital et le schisme intérieur et le séparatisme par l'union, le dialogue et la tolérance, cependant, étant donné que tout problème de la vie humaine dépend systématiquement des êtres humains eux–même, l'éducation est le moyen le plus efficace, sans compter le fait que nous avons un système politique et social paralysé ou un système fonctionnant avec une précision d'horlogerie.

Une des sortes les plus dangereuses de séparatisme dans notre temps est l'ethnicisme. Dans une période où le monde devient de plus en plus un village global et des pays se réunissent pour former les unions et que les objectifs universels attirent les gens de tous les coins du monde, un tel séparatisme est si extrêmement étrange, sans aucuns fondements et ridicule.

D'autres facteur qui renforcent les divisions sont les déséquilibres dans le domaine économique. Le pillage économique, la distribution de revenus et l'absence d'institutions peuvent servir de pont entre groupes et individus. Les causes de ces souffrances que nous subissons peuvent aussi être mieux comprises au vue de certains facteurs lesquels n'établissent aucune séparation de pouvoir dans l'administration, la démocratie étant paralysée et la balance droit pouvoir morale n'étant pas à l un niveau désirable.

D'autres facteurs sont l'arbitraire et l'esprit de parti, beaucoup de choses étant causes selon les pulsions individuelles, déficiences et fautes dans le domaine politique et administratif.

Comme autre danger menaçant la vie des communautés Africaines et Asiatiques, la fuite des cerveaux qui comme une maladie contagieuse a englouti toutes les communautés avance à un niveau capable de détruire tous les principes qui maintiennent une société sur son piédestal. Les segments d'une société réduite à un état d'irrespect pour des valeurs sacrées par cette fuite sont en proie de devenir victime de l'absence de bases intellectuelles et spirituelles.

Ainsi, prenant compte de tous ces facteurs de destructions et de division il y a un grand besoin de se concerter sur les points communs de l'union et de considérer ce problème avec raison et logique. Pour l'union qui est la pierre angulaire de l'existence matérielle et spirituelle d'une communauté et de son bonheur, il y a un besoin cruel de paix et de coopération.

Pour ce faire, chacun devrait essayer de se départir de ses types de bigoteries favorisées par l'égocentrisme c'est–à–dire voir la vérité selon soi–même en méprisant toute vérité et bienfaits d'autrui. Ils devraient aussi essayer d'éliminer les raisons qui divisent les peuples comme l'égoïsme, l'intérêt personnel et la discrimination des races, ethnies et langues.

Personne ne devrait s'émouvoir par les pulsions et les facteurs émotionnels mais chacun devrait s'émouvoir selon les besoins du contrat social et cela en révisant de nouveau tous les projets communs et les éléments essentiels qui nécessite l'unité de et le contrôle des facteurs qui séparent les peuples, les sociétés et les pays. Par rapport au point commun, les choses qui favorisent la séparation sont totalement insignifiantes.

L'existence contenue des peuples et des pays et surtout leur formation en contient dans un équilibre de pouvoir dans un monde globalisé est seulement possible à travers les alliances parmi voisins avant tout et ensuite parmi les pays qui ont beaucoup de choses en commun sans susciter d'animosité d'autres pays. L'établissement des alliances naturelles et s'entoures par un cercle d'amis plutôt que d'ennemies profiterait à tous.

Particulièrement les nations et les pays ayant une géographie commune, une histoire et une destinée peuvent être considérés comme une grande société. Je vois ainsi l'Afrique comme une société.

Dans chaque pays et comme toute société africaine il y a beaucoup de choses en communs. En considérant réellement le bon voisinage et les relations fraternelles et amicales sur la base d'une même conscience, ils peuvent établir la comptabilité, la paix et l'harmonie.

Dans un monde de plus en plus civilisé qui devient de plus en plus étroit, chaque type d'hostilité devrait être banni et la liberté d'exister de chaque individu, société, nation et pays devrait être respecté. La non–ingérence dans les affaires internes d'autrui, l'assistance et la coopération devraient en être la règle. Les problèmes pendants et ceux du future devraient être résolus avec diplomatie basé sur la bonne volonté réciproque. De plus les problèmes internationaux ne devraient ni être détournés pour des intérêts politiques, ni les intérêts politiques intérieurs pour des problèmes internationaux, comme on le remarque si souvent.

L'espoir est capital dans l'approche et le traitement de chaque problème peu importe la taille qu'il représente. Les crises et agitation ressemblent à la neige et aux tempêtes. Selon leurs résultats ils sont souvent bons. Les crises entraînent la société à une renaissance et forme et à la suite des crises une société comprend mieux le temps dans lequel elle vit.

Si une communauté ne sait pas la période historique dans laquelle elle vit et si ses actions et relations ne font pas partie des événements de cette période, alors elle ne pourrait pas être considérer comme une société vivante car elle est en voie de décadence.

  • On espère que à part les agitations que l'Afrique subit aujourd'hui, il y a préparation d'une renaissance et une formation qui sera favorisée par les pressions internes et externes ébranlant les murs de l'inactivité. Une communauté émergeant de ces troubles sans beaucoup de mal aura sa part de ce qui a été promis par ce processus et construira un monde nouveau.
  • Le problème israélo–palestinien dure depuis longtemps.
  • Au même moment, les musulmans et les chrétiens vivent dans la méfiance au Moyen–Orient. Comment le problème peut–il être résolu que les gens vivent dans la paix et la compréhension.

Le problème Israélo–palestinien est un problème qui

9– Le problème Israélo–Palestinien dure depuis longtemps. En même temps, les Musulmans et les Chrétiens en Moyen–Orient vivent dans la méfiance les uns des autres. Comment le problème peut–il être réglé pour que les gens vivent dans la paix, la compréhension?

Le problème Israélo–Palestinien est en fait un problème qui implique la région entière au moins et concerne la paix globale.

Le fait que le PLO représente mouvement islamique est discutable. Ce même doute existe sur d'autres organisations de lutte palestinienne Islamique. Je voudrais souligner que beaucoup de stratégies et activités menées par eux peuvent être attribués à l'Islam bien qu'ils ne soient pas vraiment ainsi. Par exemple, les attaques suicides causant la mort de beaucoup de civils innocents ne peuvent être approuvées. La lutte organisée est avant tout nationale. Surtout le PLO a persévéré avec beaucoup de hauts et bas dès le tout début de son existence, et d'autres organisations aussi. Donc je ne suis pas certain que pendant cette période cauchemardesque quelque chose a été gagnée et sera gagnée pour les palestiniens. Il peut même être réclamé que le potentiel pour clair fin– le roi de la situation a été érodé par la principale clique.

La question ne devrait pas au moins dans la présente situation, être traité dans un contexte religieux. Parce que dans une situation si complexe c'est extrêmement possible et même c'est un fait que la religion est dénaturée. Deuxièmement, la religion devrait servir la paix tans dans la région que dans le monde. S'il est utilisé comme un prétexte pour de tels conflits profonds, donc il ne provoquera seulement que leur approfondissement. Cela signifiera une destruction totale à travers le monde entier.

Nous ne devrions pas écarté la dim– mension du problème aussi. Ainsi, le terrain en question est celui considéré comme sacré tant par les Musulmans, les Juifs que par Chrétiens. Historiquement, ce terrain avait été le foyer des activités de beaucoup de Prophètes. Bien que beaucoup de ces Prophètes aient *** parmi les Israélites, c'est un objet indispensable de foi Islamique que les Musulmans doivent aussi croire en eux. Les Musulmans, les Chrétiens et les Juifs tous reconnaissent ces Prophètes. En fait, l'Islam, le Christianisme et le Judaïsme ont des points beaucoup plus communs que les points controversés. Ainsi bien que cela exige leur coexistante dans la paix, malheureusement quelques facteurs politiques peuvent provoquer des fentes et des conflits parmi eux et la religion est sacrifiée à l'autel de ces conflits. Donc je crois que le problème Israélo–palestinien devrait être traité dans le contexte de la loi internationale et être résolu selon cela pour plaire les parties et garantir des droits de l'homme fondamentaux, des libertés et des titres.

10– Certaine personnes assimilent l'Islam au terrorisme et au terrorisme avec l'Islam. Quel est votre commentaire à cette équation?

11– Comment croyez–vous que nous pouvons nous *** problème de terrorisme et avoir un monde pacifique?

Avant tout, je doit déclarer très clairement que n'importe quelle religion Inspirée–divine qu'elle soit Judaïsme, le Christianisme, ou l'Islam, n'ordonne jamais ou pardonne le terrorisme. La vie est de l'importance suprême pour Dieu. Toute l'existence a été programmée pour produire et maintenir la vie. La vie est le nom d'un secret Divin qui rend quelque chose vivante le propriétaire de tout. Une entité inanimée, même une montagne, est solitaire et son rapport avec son environnement est limité à son endroit. Au contraire, une créature vivante, même une abeille, peut dire « mon jardin » pour la terre entière et peut voir toutes les fleurs comme des amis. En outre, il a un rapport avec beaucoup d'autres créations, allant du soleil et de l'air aux humains. Ainsi, la vie est le point de rencontre de tous les Noms de Dieu et du centre où tous sont concentrés. Dieu, qui attache une telle importance à la vie, a décrété que la vie soit une des 5 valeurs fondamentales qui doivent être protégées. L'Islam traite chaque individu humain comme une espèce comparée à d'autres créatures. C'est pourquoi il enseigne que le meurtre d'une personne n'est pas différent de tuer tous les gens et que sauver la vie d'une personne est égale à la vie de toute l'humanité. De plus, sauver les droits d'humanité concernant, basé sur son principe que « les droits ne peuvent pas être classées par catégories comme grands et petit », l'Islam voit le droit d'un individu comme étant égale au droit de la communauté. Il ne sacrifie pas un d'entre eux et il a présenté le principe que « si sur un navire il y a 9 criminels et 1 personne innocente, aussi longtemps que la personne innocente reste sur le navire, le navire ne peut pas être coulé pour punir les 9 criminels ».

Deuxièmement en plus du fait d'exiger que le but de la conduite d'un musulman et ses activités soit correct, l'islam souligne que les moyens d'accomplir le but doivent être légitimes. Les gens qui essaient de réaliser un but légitime par des moyens illégitimes trouverons l'opposé de qu'ils visent. En conséquence nous pouvons dire que le terrorisme ne peut jamais  être une méthode pour réaliser un but islamique. L'islam ne traite pas de guerre favorablement bien que ce soit une réalité de vie humaine et d'événements cruciaux de l'histoire humaine. L'islam, avant tout, a admis qu'il la fourni être pour l'auto défense et ensuite dans le cadre du principe du Qu'ran « La désunion et l'anarchie faisant tout être en l'envers sont plus mauvais que le meurtre », voit la guerre comme un moyen légitime seulement pour prévenir l'agitation, le désordre et la cruauté. C'est l'Islam qui a posé des règles importantes et des restrictions pour la guerre et a présenté une loi internationale pour la première dans l'histoire humaine. Les livres s'occupant de la guerre dans le contexte d'une loi internationale ont été publiés il y'a 13 siècles. Les ordres comme, « ne prennent jamais la peur de Dieu de vos cœurs. N'oubliez pas que vous ne pouvez faire rien sans l'aide de Dieu. Souvenez–vous que l'Islam est la religion de paix et d'amour. Le courage, la bravoure taqw a (la conscience de Dieu) de prophète Muhammad (pbuh) doivent toujours être un modèle pour vous. Ne piétiné pas de récolte ou de vergé. Soyer respectueux aux prêtres, les ermites et les gens qui se consacre à Dieu et ne leur fond pas de mal. Ne tué pas de civil, ne vous comporté pas aux femmes inopportunément et ne blessé pas la susceptibilité du vaincu. N'accepté pas de présents des gens natale, aucun essai de faire resté vos soldat dans leur maison. Souvenez–vous d'exécuté vos 5 prières prescrite quotidienne. Ayez peur de Dieu et n'oublier jamais que la mort peut venir et vous trouver n'importe où, même si vous êtes à des milliers de km loin du front. Ainsi soyez préparer pour la mort » ont été noté dans l'histoire comme les principes que presque tout les chefs public islamique ont rappelé à leur commandant en les envoyant au front; ces ordres ont été suivi à la lettre. Une autorité islamique peut faire la guerre seulement dans le cadre de telle principes bien déterminées et seulement un état musulman non certain individu ou organisation peuvent décidés d'une guerre. Ainsi, il n'y a aucune place dans l'islam pour le terrorisme qui a par supposition l'intention de soutenir n'importe quelle valeur humaine en détruisant la sécurité; la sécurité est quelque chose qui doit être protégé; ainsi, comme un terroriste ne peut pas être un vrais musulman, un musulman ne peut pas être un terroriste. Un musulman ne peut pas être un terroriste parce que l'islam à prescrit la peine la plus sérieuses pour la menace de la vie humaine et pour la menace de la sécurité des gens. Et, après le fait de nié l'existence de Dieu ou du faite de lui alloué des partenaires, la peine la plus sérieuse est la prise d'une vie humaine. Un être humain ne peut jamais commettre un tel crime, dont la punition est si sérieuse, étant un musulman et un maintient des attribut d'islam. Donc, un terroriste ne peut pas être un musulman et un musulman ne peut pas être un terroriste.

Pourtant, si les incidents terroristes se produisent dans le monde islamique ou dans d'autres endroits, et si ces incidents continuent, cela doit être d'abord diagnostiqué de manière solide et ensuite un traitement doit être trouvé selon ce diagnostique. Concernant l'implication de certaine personnes dans le terrorisme, devenu un problème sérieux nous pouvons dire la chose suivante :

  • Quand les Etats nationaux ont été établis dans le monde musulman après les guerres d'indépendances contre les pouvoirs coloniaux, les musulmans on trouvé difficile d'avoir une compréhension avec leur gouvernement qu'ils ont vu agir contrairement aux valeurs islamiques. Au lieu d'enseigner l'Islam, avec sa vrais identité et essence ces gouvernements ont fait leur peuple traiter l'Islam contre eux même. Par conséquent, l'Islam est alors vu comme une idéologie plutôt qu'une religion.
  • Dans beaucoup de pays musulman, les gouvernements n'ont pas été capable de développer de bonnes relation avec les peuples. Les gens ce sentent humiliés par leur gouvernement qui semble plutôt des oligarchies que des gouvernements travaillant pour les intérêts du peuple. Cela fait que les gens voient leur gouvernement comme leur propre ennemie.
  • Le terrorisme survient ordinairement de la pauvreté, l'analphabétisme, les différences de classe et les priorités ethniques. Ces maladies sociale continuent à exister dans beaucoup de pays musulmans. En plus ces pays n'ont pas été capable de surmonter les conflits tribales, qui, la plus part du temps nourris des sentiments de compétitions malfaisantes et conflits intérieurs
  • Dans les pays musulman la majorité des gens voient l'occident comme le protecteur de leur gouvernement et essentiellement responsables de l'oppression qu'ils subissent. Ils croient même que ce sont ces occidentaux qui ont fait accéder au pouvoir certain régimes dans leur pays.
  • La démocratie, les droits fondamentaux de l'homme, les technologies d'information, l'accès facile à la connaissance, les intérêts économique, la justice et la balance et la distribution de revenus n'ont jamais été complètement réaliser dans les pays musulman, ni dans les autres régions connu comme le tiers monde. Sans doute, les gouvernements de ces pays et leurs supporters occidentaux sont considérés comme responsables de cette condition par les gens. Ils estiment aussi que les mêmes pouvoirs occidentaux exploitent toujours leurs ressources. Selon ces gens, bien que la revendication des gouvernements occidentaux d'être des campions des valeurs mentionnées ci–dessus, ils les observent seulement de chez, mais ils ignorent ces valeurs quand d'autres peuples sont concernés.
  • Aujourd'hui, dans ce monde de globalisation, les gens sont des voisins et les pays aussi. C'est un fait que pendant que certains voisins vivent dans le luxe, la grande majorité est pauvre, même misérable; et beaucoup de pauvre croient que le colonialisme international se poursuit secrètement. Ils le voient comme la cause importante de pauvreté. De plus, la même majorité est incapable de subvenir à ces besoins élémentaires. C'est sans doute une des raisons de haine qui anime les gens envers les autres.
  • En outre, c'est aussi un faite que l'anarchie est devenue une norme plus que la loi elle même. La tricherie, le désire pour l'argent facile, l'égoïsme, le banditisme, la contrebande internationale de drogues et armes, les grandes organisations de mafia et la compétition féroce parmi d'énormes organisations sont d'autres facteurs encouragent l'internationalisation du terrorisme.
  • L'accroissement de la corrosion dans les valeurs religieuses, morales et la spiritualité peuvent être considérés comme la plus grande raison de l'augmentation inévitable du terrorisme. Le monde passe par une crise spirituel. Tout les vrais soutiens d'humanité ont été détruit un à un. La philosophie basée sur la dépression, le satanisme et autres tendances; et les cultes qui sont fondamentalement matérialistes ce sont développés. Ceci ressemblent au maladies contagieuses qui ont secoués notre monde pendant de nombreuses années. A des question telle que : pourquoi certaines groupes prennent la vie humaine, pourquoi font–ils usage de drogues, c'est juste feindre l'ignorance des gens qui n'ont aucun espoir, qui voient le passé comme si c'était une tombe et l'avenir comme si c'était une mine insondable. Pour eux la vie n'a aucun sens.
  • Le mot finale sur ce sujet peut être cela : le faite qu'une définition commune et une description du terrorisme n'on pas été accepté par toutes les nations, pas même les nations unis est un problème sérieux. Quelles activités sont incluses dans le terrorisme? qui est terroriste? qui ne l'est pas? chacun à ses propres réponses à ces questions. Ce qui est un terrorisme par certaines personnes peut être vue comme un combattant de la liberté ou un guerrier pour des idéaux par d'autres. S'il doit y avoir une lutte internationale contre le terrorisme– une lutte qui doit certainement être réalisée– nous devrions d'abord avoir une définition commune sur le terrorisme qui est au moins accepté par les Nations Unies. Si cela est fait, donc la lutte contre le terrorisme sera plus facile et trouvera des voix acceptables pour beaucoup. Les mêmes actions seront acceptées comme étant terrorisme et personne ne sera capable de lancé des accusations sur un autre sur cette question. Et peut être cela pourrai être le premier pas important vers le blocage du terrorisme.

Après avoir exposé les causes importantes des problèmes de notre monde et leur raisons, je ne crois pas qu'il soit nécessaire de passé trop de temps à discuter des solutions; les diagnostics du problème incluent les solutions.

12– Les écoles peuvent–elles être une source d'existence pacifique dans la sociétés? comment pouvons–nous utilisé l'éducation dans nos système scolaire pour approfondir cet objectif.

Une personne n'est pas seulement une créature composé d'un corps ou d'un esprit mais il est une composition harmonieuse de tout ces éléments. Une personne est un corps se tortillant dans un filet de besoins. Elle est aussi un esprit qui a des besoins plus subtiles et essentiel que le corps et est poussé par les anxiétés du passé et future à trouver des réponses des questions telles que : qui suis–je? qu'elle est ce monde? qu'est ce que la vie et la mort veulent–elles de moi? qui m'a envoyé dans ce monde et dans qu'elle but? où vais–je et qu'elle est le but de ma vie. Qui est mon guide dans ce voyage dans le monde?

De plus chaque personnes est une créature de sentiment qui ne peut pas être satisfait par l'esprit et une créature d'esprit qui a acquis son identité humaine essentielle. Un individu est tout cela quand un homme ou une femme autour de qui tous les systèmes et les efforts tournent sont prisent en considération et évalué comme une créature avec tout ces aspects et quand tout ces besoins sont réalisés il sera capable d'atteindre le vrais bonheur. A ce point, le vrais progrès humain et évolution par rapport à notre être est possible avec l'éducation.

Pour comprendre la signification de l'éducation, regarder seulement une différence entre nous et les animaux qui ont été mentionnés ci–dessus à la question 1. Au début du voyage, les esprits du monde s'étendent dans l'éternité au stade terrestre. Nous sommes faible, dans le besoin et dans la position misérable d'attente de tout d'autrui. Les animaux pourtant viennent dans ce monde comme s'ils avaient une perfection dans le royaume précédant. Au cour de 2 heures, ou de 2 jours ou 2 mois après leur naissance, ils apprennent tout ce qu'ils doivent savoir leur relation avec l'univers et la maîtrise des choses.

Cela signifie que le devoir notre devoir essentiel comme créature est d'atteindre la stabilité et la clarté de la pensée, l'imagination et la conviction pour que nous puissions acquérir une deuxième nature et une qualification pour continuer notre vie dans des royaumes beaucoup plus élevés. De plus en exécutant nos devoirs comme le plus nobles des créatures nous avons le devoir de rendre nos cœurs spiritueux et activer toutes nos facultés innées. En embrassant le monde intérieur et extérieur ou les mystères innombrables et les puzzles réside, nous devons comprendre le sacré d'existence et monté ainsi au grade de vrai humanité.

Nous devrions développé une compréhension qui ullimine l'esprit dans la sciences et le savoir et la lumière du cœur dans la foie et la vertu. Cette compréhension qui nous valorise aux yeux de Dieu à travers le service aux autres est inestimable. Il sauve la sciences du matérialisme, d'être un facteur qui est aussi malfaisant que favorable des perspectives tant essentiel que spirituel et d'être une arme mortelle. Une telle compréhension selon EINSTEIN ne permettra à la religion de rester estropier. Il ne permettra pas la religion comme une religion dépourvue de toue intelligence de vie et vérité scientifique et comme une institution fanatique qui construit les murs entre l'individu et nation.

Grâce aux développements rapides dans le transport et la communication, le monde est devenu un village global. Les nations sont comme des voisins. Pourtant, cela ne signifie pas que les nations et les différences nationales disparaîtrons. Au contraire, ils continueront à exiger, mais pas comme les choses provoquant des conflits, mais contribuant à la beauté d'une mosaïque unifié de nation et de pays. Par mis nos peuples il y a un dicton : « un voisin est dans le besoin des cendres de son/ son voisin ». si vous n'avez aucune cendre dont les autres ont besoin, personne ne vous attachera aucune valeur. Chaque nation ou communauté ont des choses à prêtés, d'autre aussi des choses qu'il empruntera. Je crois q'une des meilleurs voies d'une aide si réciproque est l'éducation et la fondation institutions éducatives.

Comme j'ai exposé dans la réponse aux questions concernant l'Afrique, nos toits ennemis les plus grands sont l'ignorance, la pauvreté et le schisme Intérieur. L'ignorance est vaincue à travers l'éducation, la pauvreté à travers le travail et la possession de capitale et schisme intérieur et séparatisme à travers l'unité, le dialogue et la tolérance. Pourtant comme chaque problème de la vie humaine dépend finalement des êtres humains eux même, l'éducation est le véhicule le plus efficace sans tenir compte de si nous avons un système social, politique et paralysé ou un fait de faire marcher avec une précision de mouvement d'horlogerie. L'éducation à toujours la voie la plus importante pour servir des gens. Maintenant que nous vivons dans un village global, l'éducation est la meilleur façon de servir l'humanité et établir le dialogue avec d'autres civilisations.

A travers l'éducation nous devrions avoir l'intention de créer une génération qui dépendra tout aussi de la raison et tant d'importance à la conscience et à l'inspiration pour raisonner et de perfectionner. Il poursuivront inépuisablement le parfait dans tout, établiront la balance entre ce monde et le suivant et wed le cœur à l'intellect.

Ils penseront, enquêteront, croiront et déborderont avec les plaisir spirituels. En utilisant grandement des équipements modernes ils ne négligeront pas les valeurs morales et spirituelles. Ils aimeront vérité et n'auront aucun attachement aux choses de ce monde, le confort et les luxes, ils utiliseront leurs talents divin pour faire profiter l'humanité et planter les graines d' »un avenir heureux.

Ces nouveaux gens uniront la spiritualité profonde, la large connaissance, la réflexion solide un tempérament scientifique et l'activisme sage. Leur connaissance ne sera jamais étroite mais augmentera.. équipé de bonnes morales et de vertus qui font un vrais humain, ces nouveaux hommes et femmes seront des altruistes qui embrasses l'humanité avec amour et son prêts à se sacrifier pour le bien des autres si nécessaire.

13– On dit que la religion est un facteur qui divise le monde d'aujourd'hui au lieu d'unifier l'humanité. Pourquoi la situation est elle ainsi?

14– Que doit être rectifié ou fait pour faire joué la religion son rôle dans les problèmes sociaux?

En plus de ce qui a été exposé dans la réponse au questions 2 et 3, je peu dire la chose suivante:

La religion réconcilie les oppositions qui semblent être mutuellement exclusif: la religion, la science, ce monde, l'autre monde, la documentation, le spirituel, les livres divin et le corps d'esprit. La religion peut ériger une défense contre la destruction provoqué par le matérialisme scientifique, mettre la science dans sa place approprié et mettre fin aux conflits de longues dates parmi les nations et les gens.

Parce que l'Islam, le Christianisme, la Judaïsme et même l'Indouisme et d'autres religions mondiale accepte la même source incluant le bouddhisme poursuivre le même but. Comme musulman, nous acceptons tout les prophètes et les livres envoyés à de différents peuples à travers l'histoire et considérons la conviction en eux comme un principe essentiel d'être musulman. Un musulman est un disciple d'Abraham, de David, de Jésus et tous les autres prophètes. En ne croyant pas en un Prophète ou Livre signifie que l'on n'est pas un musulman. Ainsi l'union et l'unité fondamentale de la religion, qui est une symphonie des bénédictions de Dieu et la clémence et l'universalité de conviction en religion, sont des faits incontestables. Ainsi la religion est un système de conviction comprenant toutes les races et toutes les convictions, une route réunissant chacun dans la fraternité et la communauté de fraternité.

Sans tenir compte de comment leurs adhérents exécutent leur foi en leurs vies quotidiennes, de telles valeurs entrées dans l'usage général comme l'amour, le respect, la tolérance, le pardon, la clémence, les droits de l'homme, la paix, la fraternité et la communauté de sœur et la liberté est exaltée par la religion. Tous sont concordés la plus haute préséance dans les messages apportés par Moses, Jésus et Muhammad, aussi bien que dans les messages de bouddha et même zarathustra, lao– tzu, conficius et les prophètes hindous ou les sages.

Il ne peut pas être nié que la religion était quelque fois utilisé dans le passé comme un facteur de division par certain. Mais la faute ici ne réside pas dans la religion elle même, mais en certain soit disant disciples. Pourtant aujourd'hui beaucoup ont compris que la religion est un facteur unifiant et doit donc fonctionner comme ainsi et un dialogue est nécessaire entre ses disciples.

Le dialogue d'inter foi est un devoir aujourd'hui. Le premier pas dans son établissement est que nous devrions oublier le passé et comme un Musulman contemporain accentue, ignorez des arguments polémique et donnez la prévalence aux points communs, qui sont plus que les polémiques. Comme Jalal Al–Rumi qui a dit « un de mes pieds est dans le centre de l'autre et l'autre est dans toutes les autres nations comme un compas » nous devrions dessiner un large cercle qui couvre non seulement les disciples des religions mais aussi l'humanité entière. Voyant que les jours de force brute devrait être finis, nous devrions toujours savoir que les rapports avec les personnes civilisé doivent être à travers le dialogue.

Notre point de commencement doit avoir une base religieuse. Comme les disciples de religion, nous ne pouvons pas agir en dehors de l'esprit de partie idéologique ou politique et l'habiller ensuite d'habit religieux; nous ne pouvons non plus représenter de pure désire comme les idées ou pire encore les exigences de la religion. Si nous pouvons surmonté cette tendance, la vrais image de religion sera connu.

15– Quelle est votre message au monde sur le nouvel an?

Je ne suis pas celui qui à le droit de donner un message à d'autres. Quand même, répondant à la question, je peut dire ce qui suit :

Pour avoir un réel avenir, nous devrions nous efforcés encore une fois pour souvenir des vrais valeurs humaine étant dans les profondeurs essentielle d'humanité. Echapper à la tension et à l'affliction dans les dimensions psychologiques, spirituels et intellectuel de vie personnel, aussi bien que l'effort et conflit dans les affaires collectives dans et entre les nations la valeur du faite de croire l'amour, les valeurs morales, la réflexion solide et la connaissance et l'entraînement spirituelle devrais être retrouvé.

Le faite de croire des moyens en sachant la vérité être vrais, que comme il est l'amour des moyens vivant cette connaissance dans sa vie. Ceux là qui ne croient pas et l'amour sont des entité simplement physique sans vrais vie comme les corps machinalement animés. La conviction est une source la plus importante d'action, une façon d'étreindre la création entière dans l'esprit; l'amour est l'élément le plus essentiel et une dimension transcendantale de vrais humains à penser. Donc ceux là qui cherchent à construire le monde heureux de l'avenir sur les fondations de connaissance et de valeurs spirituelle et morale devrais d'abord arrivé à l'hôtel de conviction s'élevé ensuite à la chaire d'amour et prêché seulement alors leur message de conviction et aimer à tout d'autre. En cherchant à accomplir leur but, il ne devrait jamais oublier que leur influence dépend de la moralité et du vertu.

Seulement ceux là qui débordent avec l'amour construiront l'heureux et ont éclairci le monde de l'avenir. Leurs lèvres souriant de l'amour, leur cœur débordant de l'amour, leur yeux rayonnant de l'amour et les sentiments humains les plus tendres– tel sont les héros d'amour qui peuvent toujours recevoir des messages de tout dans l'univers.

Ceux là qui veulent réformer le monde doivent d'abord se reformer. S'ils veulent mener d'autres à un meilleur monde, ils doivent purifier leurs mondes intérieurs de haine, de jalousie et embellir leurs mondes extérieurs avec la vertu. Les mots d'entre ceux qui ne peuvent pas contrôler et la discipline eux mêmes et qui n'ont raffiner leurs sentiments, peuvent sembler attrayants et insightful au début. Pourtant, même s'ils réussissent d'une manière ou d ‘une autre à inspirer d'autres, qu'ils font quelque fois, les sentiments qu'ils réveillent se flétriront bientôt.

Enfin, comme j'ai exposé dans le fait de répondre à la question 4 , nous ne devrions jamais être désespérés. La bonté et la gentillesse, la droiture et la vertu forment l'essence fondamentale d'humanité et l'humanité retrouvera cette essence et construira un nouveau monde sur les fondations de conviction, d'amour, compassion, clémence, dialogue, l'acceptation d'entre d'autres, le respect réciproque, la justice et les droits.

blog comments powered by Disqus