Imprimer

Activités interreligieuses et interculturelles

Écrit par fgulen.com on . Publié dans Qui Est Fethullah Gülen?

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

Depuis sa retraite, Gülen a concentré ses efforts sur l'établissement d'un dialogue entre les factions représentant différentes idéologies, cultures, religions et nations. En décembre 1999, son article intitulé La Nécessité du Dialogue Interreligieux fut présenté au Parlement des Religions du Monde au Cap en Afrique du Sud. Il y écrit que «le dialogue est une chose indispensable» et que les gens, quelles que soient leurs nations ou leurs régimes politiques, ont beaucoup plus en commun qu'ils ne le croient. Etant donné tout cela, Gülen considère qu'il est à la fois utile et nécessaire d'établir un dialogue sincère afin d'améliorer la compréhension mutuelle. A cette fin, il a aidé à l'instauration de la Fondation des Journalistes et des Ecrivains (1994), dont les activités pour promouvoir le dialogue et la tolérance parmi toutes les couches de la société ont été chaleureusement accueillies par presque tous les milieux.

Encore dans ce but, Gülen visite et reçoit des personnages influents de la population turque, mais aussi d'autres qui viennent des quatre coins du monde. Le Pape Jean-Paul II au Vatican, le défunt John O'Connor, archevêque de New York, et Leon Levy, l'ancien président de la Ligue Contre la Diffamation, comptent parmi les plus grands représentants des religions mondiales que Gülen a rencontrés pour discuter du dialogue interreligieux et pour prendre des initiatives dans ce domaine. En Turquie, l'ambassadeur du Vatican en Turquie, le patriarche de l'Eglise Orthodoxe turque, le patriarche de la communauté arménienne turque, le grand rabbin de la communauté juive turque et beaucoup d'autres figures marquantes en Turquie ont souvent rencontré Gülen, montrant par là un exemple de dialogue sincère entre les gens de différentes confessions.

Lors de sa rencontre avec le Pape Jean-paul II au Vatican (1998), Gülen présente un plan visant à arrêter pour de bon le conflit dans le Moyen-Orient grâce à un travail de collaboration sur le terrain, dans ce lieu où les trois grandes religions ont leurs origines. Dans son plan, il souligne aussi le fait que la science et la religion sont en fait deux aspects différents qui émanent d'une même vérité: «L'humanité a parfois renié la religion au nom de la science et renié la science au nom de la religion en prétendant que les deux se contredisaient. Toute connaissance vient de Dieu et la religion est de Dieu. Alors comment les deux pourraient-elles être contradictoires? Ainsi, nos efforts conjugués dans le dialogue interreligieux pourront être utiles pour améliorer la compréhension et la tolérance entre les peuples.»

Gülen a publié un communiqué de presse dénonçant les attentats terroristes du 11 septembre aux Etats-Unis. Il considère l'événement comme un grand coup porté à la paix mondiale qui a injustement discrédité les croyants: «(...) le terrorisme ne peut jamais être utilisé au nom de l'islam ni pour atteindre des objectifs islamiques. Un terroriste ne peut pas être un musulman et un musulman ne peut pas être un terroriste. Un musulman ne peut être que le représentant et le symbole de la paix, du bien et de la prospérité.»

Les efforts de Gülen pour la paix mondiale sont discutés et mis à l'ordre du jour dans les conférences et les symposiums. «Le Symposium des Héros Pacifiques» (11-13 avril 2003) à l'Université du Texas à Austin, a produit une liste d'artisans de la paix s'étendant sur plus de 5000 ans d'histoire humaine. Gülen avait sa place parmi les héros de la paix contemporains dans une liste qui comprenait des noms comme Jésus, Bouddha, Gandhi, Martin Luther King Jr. et Mère Teresa.

Gülen collabore à plusieurs revues et magazines. Il écrit l'éditorial de nombreux magazines dont The Fountain, Yeni Ümit, Sızıntı et Yağmur, qui sont en tête des magazines spirituels et populaires de Turquie. Il a écrit plus de quarante livres, des centaines d'articles et enregistré des milliers de cassettes audio et vidéo. Il a prononcé d'innombrables discours sur beaucoup de questions religieuses et sociales. Certains de ses livres - dont beaucoup ont été des best-sellers en Turquie - sont disponibles en anglais, comme par exemple Prophet Muhammad: Aspects Of His Life, Questions And Answers About Faith, Pearls Of Wisdom, Prophet Muhammad as a Commander, Essentials Of The Islamic Faith, Towards The Lost Paradise et Key Concepts In The Practice Of Sufism. Plusieurs livres ont été traduits en allemand, en russe, en albanais, en japonais, en indonésien, en espagnol et en français.

Les institutions scolaires inspirées par Gülen ont établi d'innombrables organisations bénévoles à but non lucratif - des fondations et des associations - en Turquie et à l'étranger, qui fournissent beaucoup de bourses d'études.

Bien qu'il soit une figure politique très connue, Gülen a toujours répugné à s'impliquer dans la politique. Parmi ses admirateurs, on compte de célèbres journalistes, des universitaires, des personnalités de la télévision, des politiciens et des hauts personnages de l'Etat turc ainsi que d'autres Etats. Tous voient en lui un véritable innovateur et un unique réformateur social qui pratique ce qu'il prêche. Ils le voient comme un artisan de la paix, un intellectuel, un savant religieux, un conseiller, un auteur et un poète, un grand penseur et un guide spirituel qui a consacré sa vie à la recherche de solutions aux maux et aux besoins spirituels de la société. Ils voient le mouvement qu'il a amorcé comme un mouvement voué à l'éducation, mais pas n'importe laquelle: une éducation du cœur et de l'âme ainsi que de l'esprit. Cette éducation vise à faire revivre et à fortifier l'être humain dans sa totalité afin de devenir compétent et de fournir des biens et des services utiles aux autres.

blog comments powered by Disqus