Les femmes

Les femmes élèvent et éduquent les enfants, et elles établissent l'ordre, la paix et l'harmonie dans le foyer. Elles sont les premières enseignantes à l'école de l'humanité. À une époque où certains leur cherchent une nouvelle place dans la société, nous aimerions leur rappeler à nouveau la position unique que Dieu leur a accordée.

* * *

Une maison qui contient une femme honorable, ayant de bonnes manières et loyale envers son foyer est un coin de Paradis. Les sons et les souffles qu'on y entend ne sont pas différents des voix musicales des jeunes gens du Paradis et du murmure du ruisseau Kawthar au Paradis.

* * *

La profondeur intérieure, la chasteté et la dignité d'une femme l'élèvent plus haut que les anges et la font ressembler à un diamant unique. Une femme peu respectable est une fausse pièce, et une femme qui manque de dignité est une marionnette en proie au ridicule. Dans l'atmosphère destructive de telles femmes, il n'est possible de trouver ni une maison saine ni une génération saine.

* * *

Une femme éveillée à la vertu dans son monde intérieur ressemble à un chandelier de cristal qui à chacun de ses mouvements diffuse de la lumière partout dans la maison. La chose la plus importante qu'une femme doive connaître est l'éducation sociale.

* * *

Les femmes ont souvent été utilisées comme des objets de plaisir, des moyens de divertissement, et un outil publicitaire. Or jusqu'à maintenant, toutes ces époques malheureuses ont été un point de départ pour le renouvellement des femmes et la découverte de leur véritable essence (tout comme les jours suivent les nuits).

* * *

Dans le passé, un fils était appelé makhdum et une fille karima. Signifiant « pupille (de l'oeil) », ce dernier exprime un membre très précieux, aussi nécessaire que précieux, et aussi délicat que nécessaire.

* * *

Une femme de bien parle avec sagesse et possède un esprit délicat et raffiné. Son comportement inspire l'admiration et le respect. Les regards familiers ressentent ce côté sacré chez elle, et transforment les sentiments instinctifs en contemplation.

* * *

Comme une fleur portée sur la poitrine, une très jolie femme peut recevoir de l'admiration et du respect pour une courte période. Mais si elle n'a pas su laisser fleurir les graines de son coeur et de son âme, elle finira par devenir fade et, telle une feuille tombant d'un arbre, par être piétinée. Quelle triste fin pour celles qui n'ont pas trouvé la voie de l'immortalité !

* * *

Chaque femme est un joyau précieux et exalté qui doit être protégé et ne doit pas être jeté dans les égouts. Nous espérons que des générations futures auront la chance de s'éveiller à la connaissance, à la spiritualité et à la vérité pour que les femmes puissent devenir à nouveau « la prunelle de leurs yeux ».

* * *

Nos femmes sont le fondement le plus sain de notre honneur et de notre noblesse nationaux. Leur rôle dans la formation de notre long passé glorieux est égal à celui des guerriers qui ont lutté contre nos ennemis.

* * *

La plupart des défenseurs des droits et libertés de la femme ne font qu'exalter les femmes avec des plaisirs physiques pour ensuite porter un coup fatal à leur esprit.

* * *

Grâce aux bons successeurs qu'elle a élevés et laissés derrière elle, le foyer d'une femme spirituellement mûre dégage constamment un parfum de joie comme un brûleur d'encens. Le foyer céleste où souffle cet arôme est un jardin du Paradis audelà de toute description.

* * *

Une femme dont le coeur est illuminé par le feu de la foi, et l'esprit éclairé par la connaissance et l'éducation sociale, reconstruit son foyer chaque jour en y ajoutant de nouvelles dimensions de beauté. Une femme débauchée qui ne se connaît pas elle-même détruit les maisons existantes et les transforment en tombeaux.

Pin It
  • Créé le .
Copyright © 2020 Site de Fethullah Gülen - Tous droits réservés
fgulen.com, site officiel du célèbre savant et penseur turc Fethullah Gülen.