Il n'y a pas de dogmatisme en islam

Q: Quelle est l'attitude de l'islam envers le dogmatisme?

R: Si le dogmatisme signifie accepter ou copier quelque chose aveuglément sans laisser place à la libre pensée et à l'usage des facultés mentales, alors il n'y a pas de dogmatisme en islam. Notamment dans la conception de la religion telle qu'elle s'est développée en Occident, savoir et croire sont considérées comme des choses à part. Mais en islam, ces deux éléments sont complémentaires. Le Coran insiste pour que chacun emploie ses facultés intellectuelles (penser, raisonner, réfléchir, méditer, critiquer, évaluer, etc.)

Q: Que dites-vous des versets du Coran qui sont figés dans la loi canonique?

R: Il y a des aspects fixes et immuables dans la création et dans la vie. Puisque les «lois de la nature» ne changent jamais et que les aspects essentiels de l'humanité (comme sa nature, ses besoins primaires, ses sentiments, etc.) ne changent jamais, une religion qui s'adresse aux êtres humains doit forcément avoir des principes immuables et des valeurs éternelles. De plus, les normes morales comme la probité, la chasteté, l'honnêteté, le respect pour les personnes âgées (et surtout pour les parents), la compassion, l'amour et l'entraide sont des valeurs qui seront toujours universellement acceptées. De même, boire de l'alcool, s'adonner aux jeux de hasard, commettre l'adultère, la fornication, le vol, la tromperie et tous les moyens injustes de gagner sa vie sont des maux universellement reconnus et réprouvés. Accepter et considérer de telles normes et valeurs morales n'est pas du dogmatisme.

Cependant, comme dans toute autre religion, l'islam a vécu quelques attitudes dogmatiques. Par exemple, le Dhâhirisme a commencé pendant le règne du calife 'Ali suite à l'extrémisme kharidjite. Ses membres n'acceptaient que le sens extérieur des versets et refusaient de considérer des règles fondamentales comme l'abrogation, la particularisation et la généralisation. Au commencement, cela n'a pas formé une école de pensée. Cependant, des hommes comme Dawud adh-Dhahiri et Ibn Hazm l'ont établi comme système en Andalousie et ont publié des livres sur ce sujet. Plus tard, cette école passa entre les mains de personnages influents comme Ibn Taymiyya et influença des savants comme Ibn al-Qayyim al-Jawziyya, Imam Dhahabi et Ibn Kathir. C'est ainsi qu'est né le Wahhabisme. Toutefois, de telles personnes ont toujours représenté une infime minorité.[1]


[1] Eyup Can, "Atteindre l'horizon avec Fethullah Gülen," (trad.) Zaman, Août 1995.

Pin It
  • Créé le .
Copyright © 2020 Site de Fethullah Gülen - Tous droits réservés
fgulen.com, site officiel du célèbre savant et penseur turc Fethullah Gülen.