Raconter l'ère de Félicité et le Messager de Dieu

Nous devons faire très attention lorsque nous parlons du Prophète. Le fait que certains ne l'apprécient guère peut être attribué au fait qu'on ne le leur a pas fait connaître durant leur enfance. À travers les siècles, des multitudes de gens furent fascinés par le Prophète et le suivirent. Aucun homme dans l'histoire du monde n'a été autant respecté et aimé. Toutefois, il ne faut pas s'attendre à ce que notre enfant aime l'Envoyé de Dieu si on ne lui en dit rien. Il fut un temps où un groupe de bienheureux eut l'honneur de le voir et d'être avec lui. Puis vint un autre groupe qui eut la chance de voir ceux qui l'avaient vu et essayèrent de le voir à travers leur regard. Un hadith fait allusion à cela : « La meilleure époque est celle où j'ai vécu ; puis celles qui m'ont suivi. »

Le Messager de Dieu apparut à une période où régnaient les ténèbres. En ce temps-là, il y avait des êtres sans coeur qui enterraient vives leurs petites filles, la plupart buvait de l'alcool, et la morale était à son plus bas niveau. Le saint Prophète - cet être si noble qui accomplit une réforme sociale des plus inouïes -, ses exploits et sa communauté n'ont jamais été égalés à travers toute l'histoire de l'humanité.

Des révolutions sont survenues dans la Grèce et la Rome Antiques ainsi que dans d'autres pays. Mais elles n'apportèrent pas grand-chose en termes de valeurs humaines, et parfois même générèrent de nouveaux problèmes, voire un retour au passé. Durant certaines périodes, les révolutions n'ont laissé derrière elles que flots de larmes et de sang.

On ne peut parler de réelle révolution que lorsque celle-ci apporte des changements positifs dans les coeurs, dans les âmes, dans la vie spirituelle et sociale, dans les sentiments et les pensées des hommes ; une révolution qui les libère de l'emprise des désirs charnels et les élève au plus haut degré de l'humanité, engendrant une suite de générations vertueuses. C'est précisément ce que le Messager de Dieu a réussi en tant que Prophète, grâce à son excellente aptitude à s'occuper des affaires sociales. Hélas ! Nous avons négligé le Prophète, cet exemple pour l'humanité entière dans tous les domaines, et nous avons manqué de le faire connaître et aimer de nos enfants.

Voici une autre remarque pertinente de Bediuzzaman Saïd Nursi : « Une petite habitude comme celle de fumer ne peut être éradiquée d'une petite communauté que par un puissant souverain et seulement grâce à des mesures de grande ampleur. » Dit autrement : si dix individus essayaient de persuader quelqu'un d'arrêter de fumer en lui prouvant par des arguments très convaincants qu'il risque d'attraper un cancer, ils n'y parviendraient pas. Comparons à cela le noble Prophète qui abolit toutes les mauvaises habitudes des gens de son entourage - chose qui semblait impossible à l'époque - et qui les remplaça par les plus hautes valeurs humaines.

En ce sens, l'obéissance immédiate à l'interdiction de l'alcool est un fait remarquable. Imaginez une société où la consommation d'alcool est très répandue et fait partie du quotidien. Aussitôt que les buveurs entendirent prononcer l'ordre : « l'alcool est interdit ! », ils jetèrent la coupe qu'ils tenaient et ne burent jamais plus. Les pédagogues eux-mêmes ne parviennent pas à élucider le secret de l'efficacité de cette réforme. Nous devons donc apprendre à mieux connaître le saint Prophète et toutes ses louables qualités, puis transmettre aux autres notre savoir afin que leurs coeurs s'éveillent à l'amour de ce saint homme. Si nous réussissons cela, nos enfants parleront de lui, penseront à lui et le sentiront en eux. En conséquence, nos efforts seront soutenus directement par l'Envoyé de Dieu lui-même, Mohammed. Puisse Dieu le Très Haut raffermir notre foi par cette sainte personne !

Parler du Messager à nos enfants et leur raconter tous les événements qu'il a prédits renouvellera leur confiance en lui. Dans les hadiths, il nous a annoncé et averti de nombreux faits qui allaient surgir plus tard, y compris leurs causes et leurs conséquences, en commençant par son époque et en s'étendant jusqu'à la fin du monde.

Il a prédit plusieurs événements tels que l'invasion des Mongols, l'occupation de la Syrie, l'augmentation phénoménale de la valeur et de l'importance du fleuve de l'Euphrate, la découverte de pétrole en Talikan, la dépravation des moeurs, etc. Toute personne ayant connaissance de ces faits ne peut nier, en son âme et conscience, la Prophétie de Mohammed. Il est de notre devoir de faire savoir autour de nous que le Messager avait connaissance du passé et du futur, en dépit du fait qu'il n'avait jamais reçu d'éducation, sinon de Dieu.

Il énonça même des faits liés à la médecine que personne n'aurait pu deviner à partir des connaissances scientifiques d'alors, et qui ne seraient que bien plus tard avérés. Dieu l'instruisait et le Prophète révélait ce dont il avait été instruit : il était donc indubitablement le Messager de Dieu. S'il fallait entreprendre une étude sérieuse et exhaustive de ses actions, il faudrait écrire des tomes entiers sans que cela ne suffît jamais. C'est pourquoi nous nous sommes contentés ici de ne mentionner brièvement que quelques faits.

Pin It
  • Créé le .
Copyright © 2020 Site de Fethullah Gülen - Tous droits réservés
fgulen.com, site officiel du célèbre savant et penseur turc Fethullah Gülen.