Quand la science moderne s'accorde avec le Coran

De nos jours, nous nous référons à beaucoup de branches de la science et aux faits scientifiques et nous les employons pour analyser une grande variété de choses et d'événements – et même des questions religieuses. Nous nous référons aux sciences, soit une à la fois soit en groupes, pour prouver l'Existence et l'Unité de Dieu à ceux qui ont besoin de telles preuves.

De même, en considérant la science à la lumière du Coran, nous montrons qu'il comporte des informations sur la nature des choses qui sont conformes aux résultats scientifiques modernes. Considérez la médecine. J'ai lu un livre qui porte le titre La Médecine, Niche de la Foi. Et c'est vraiment ainsi qu'elle est, et nous devons reconnaître Dieu en étudiant notre existence corporelle et notre développement physique. Par exemple, la description coranique de l'embryon correspond exactement à ce que nous savons aujourd'hui. Qui plus est, le Coran ne contient aucun propos sur ce sujet que la science moderne puisse critiquer. Comment un analphabète arabe du désert, qui a vécu il y a plus de 1 400 ans, pourrait connaître de tels faits, qui n'ont été découverts que récemment grâce à la radiographie et à d'autres outils sophistiqués, après plusieurs siècles de recherche scientifique intensive? Nous employons de tels propos coraniques pour prouver l'origine Divine du Coran, ce qui, à son tour, corrobore la vérité de la Prophétie de Mohammed.

Nous nous référons à la science et aux faits scientifiques en expliquant l'islam parce que certaines personnes sont déterminées à rejeter tout ce qui n'est pas « scientifique ». Les matérialistes et ceux qui s'opposent (ou qui sont indifférents) à la religion ont cherché à exploiter la science pour défier la religion et ont employé le prestige de la science pour promulguer leurs idées. Beaucoup ont suivi leur exemple, ce qui veut dire que nous devons utiliser les mêmes moyens de la science et de la technologie pour prouver qu'elles ne contredisent pas l'islam et pour mener l'humanité au droit chemin.

Je suis d'accord avec un tel argument. Les musulmans doivent bien maîtriser les faits scientifiques pour pouvoir réfuter les assertions des matérialistes et des athées. Beaucoup de versets coraniques nous invitent à réfléchir et à étudier, à observer les étoiles et les galaxies. Ils suscitent en nous l'admiration de la magnificence du Créateur, et nous exhortent instamment à voyager et à observer les miracles en nous-mêmes et dans la création. Les versets du Coran étendent toute la création devant nos yeux. Évoquant une multitude de faits, ils nous disent que de tous les serviteurs de Dieu, seuls les savants savent vraiment Le craindre (35 : 28), et ainsi encouragent notre quête du savoir[49] et nous incitent à méditer et à faire des recherches. Cependant, rappelons-nous que la condition fondamentale pour toutes ces activités est qu'elles soient conformes à l'esprit du Coran, autrement nous risquons de nous en éloigner.

Notre connaissance de la science et de ses faits peuvent et doivent être utilisés pour exposer les faits islamiques, et non pas pour impressionner les gens ou pour détruire leurs arguments. Notre but principal doit être de gagner l'agrément de Dieu et de nous assurer que notre public comprend ce que nous disons.

Il n'est pas juste de considérer la science comme supérieure à la religion et de chercher à justifier les sujets islamiques importants et l'islam dans son ensemble par des faits scientifiques modernes. De telles tentatives prouvent que nous avons des doutes au sujet de l'islam et que nous avons besoin de la science pour consolider notre propre foi. Il n'est pas non plus juste d'accepter la science ou les faits scientifiques comme absolus, car ils sont sujets au changement. Au mieux, ils soutiennent seulement ce que le Coran dit. L'inchangeable et l'éternel Coran ne saurait en aucune manière être confirmé par ce qui est variable et provisoire. Par suite, les musulmans ne doivent employer la science que comme un outil pour réveiller les esprits endormis ou désorientés.

La science et les faits scientifiques sont vrais aussi longtemps qu'ils sont conformes au Coran et au Hadith. Même les faits scientifiques bien établis ne peuvent pas confirmer les vérités de la foi ; ils ne peuvent être que des instruments pour nous donner des idées ou pour nous pousser à la réflexion. C'est Dieu et non pas la science qui établit les vérités de la foi dans notre conscience, car la foi vient uniquement par la guidance Divine. Il se peut que ceux qui cherchent à acquérir la foi à partir de la science ne ressentent jamais l'existence de Dieu dans leur conscience. En réalité, ils seront des adorateurs de la nature, pas des adorateurs de Dieu.

Nous sommes croyants grâce à la foi dans notre coeur, pas grâce aux connaissances dans notre cerveau. Les preuves objectives et subjectives ne peuvent nous mener que jusqu'ici. Après quoi nous devons laisser de côté toutes ces choses si nous voulons accomplir un quelconque progrès spirituel. Si nous suivons notre coeur et notre conscience à la lumière du Coran, Dieu pourra nous guider à l'éclairement que nous recherchons. Comme le philosophe allemand Kant a dit : « Afin de croire en Dieu, j'ai senti le besoin de laisser de côté tous les livres que j'ai lus ».

[49] En termes islamiques, le savoir n'est pas limité aux connaissances religieuses, mais comprend toutes sortes de connaissances profitables à l'humanité, y compris bien sûr les connaissances scientifiques.

Pin It
  • Créé le .
Copyright © 2020 Site de Fethullah Gülen - Tous droits réservés
fgulen.com, site officiel du célèbre savant et penseur turc Fethullah Gülen.