Le dernier mot

Le Prophète Mohammed avait toutes les qualités de chef nécessaires pour réussir dans tous les aspects de la vie. Mais, ce qui est plus important encore est qu'il était capable de conduire sa communauté au succès dans tous les domaines. Il est la source de laquelle jaillirent tous les développements futurs liés au commandement, à l'habileté politique, à la religion, au développement spirituel, et à beaucoup d'autres choses dans le monde musulman.

En général, les leaders doivent avoir les qualités suivantes:

  • Le réalisme. Leurs messages et leurs demandes ne doivent pas contredire la réalité. Ils doivent comprendre les conditions de leur époque telles qu'elles sont réellement, et être conscients de tous les avantages et les inconvénients.
  • Une croyance absolue en leur message. Leur conviction ne doit jamais faiblir, et ils ne doivent jamais renoncer à leur mission.
  • Le courage. Même s'ils sont laissés seuls, ils doivent trouver le courage de persévérer. Quand certains de ses poursuivants parvinrent à la cave où ils se cachaient, Abou Bakr craignait que quelque mal n'arrivât au Messager. Or le Prophète se contenta de dire: Ne t'afflige pas, car Dieu est avec nous. (9:40)
  • Une volonté forte et une grande résolution. Ils ne doivent jamais tomber, même un seul instant, dans le désespoir.
  • Une conscience de la responsabilité personnelle. Ils doivent diriger tous leurs efforts dans le but d'assumer leur responsabilité. En aucun cas ne doivent-ils être séduits par les charmes de ce monde et les attraits de cette vie.
  • La clairvoyance et l'attachement au but. Les leaders doivent être capables de discerner et de planifier les développements potentiels. Ils doivent savoir comment évaluer le passé, le présent et le futur pour parvenir à une nouvelle synthèse. Les indécis ne font que semer la confusion dans la communauté.
  • La connaissance personnelle des fidèles. Les leaders doivent être pleinement conscients des dispositions, des capacités, du caractère, des défauts, des ambitions et des points faibles de leurs fidèles. S'ils n'ont pas cette connaissance, comment pourront-ils désigner les personnes adéquates aux postes qui leur conviennent le mieux?
  • Une force de caractère et des vertus louables. Les leaders doivent être déterminés mais flexibles quand ils exécutent leurs décisions, et savoir quand il convient d'être intransigeant et implacable, ou doux et compatissant. Ils doivent savoir quand il leur faut être graves et dignes, ou modestes, et toujours droits, honnêtes, dignes de confiance et justes.
  • Aucune ambition de ce monde ni abus de pouvoir. Les leaders doivent vivre comme les membres les plus pauvres de leur communauté. Ils ne doivent jamais faire de discriminations entre leurs sujets; au contraire, ils doivent tout faire pour les aimer, les préférer à eux-mêmes, et agir de façon à ce que leur peuple les aime sincèrement. Ils doivent être fidèles à leur communauté, et assurer la loyauté et la dévotion de leur communauté en retour.

Le Messager possédait toutes ces qualités, et beaucoup d'autres encore. Pour ne citer que quelques exemples, il ne pensa jamais à abandonner sa mission même lorsqu'il était confronté aux plus grandes hostilités et aux plus alléchantes propositions. Au lieu de cela, il leur disait: «Dites: 'Il n'y a d'autre divinité que Dieu', et prospérez dans les deux mondes.»[1] Quand ses Compagnons se plaignaient des conditions très difficiles et de la persécution à La Mecque, il répondit:

Vous êtes trop pressés. Le jour viendra où une femme voyagera de Hira [une ville au sud de l'Irak] jusqu'à La Mecque sur son chameau (en sécurité) et fera les tournées rituelles autour de la Ka'ba, et les trésors de l'Empereur Sassanide seront capturés par ma communauté.[2]

Un jour, les leaders mecquois vinrent à lui et dirent: «Si tu nous reçois en un jour où d'autres - surtout ces pauvres-là - ne sont pas présents, il se peut que nous parlions avec toi d'accepter ta religion.» Ils méprisaient les musulmans pauvres comme Bilal, Ammar et Khabbab, et désiraient obtenir un traitement de faveur. Le Messager rejeta de telles propositions sans la moindre hésitation. Les versets révélés s'adressaient à lui comme suit:

Et ne repousse pas ceux qui, matin et soir, implorent leur Seigneur, cherchant Sa Face "Wajh". (6:52).

Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. (18:28)


[1]Muslim, "Iman," 355
[2] Bukhari, "Manaqib," 25

Pin It
  • Créé le .
Copyright © 2020 Site de Fethullah Gülen - Tous droits réservés
fgulen.com, site officiel du célèbre savant et penseur turc Fethullah Gülen.