Gülen appelle à élargir les droits des Kurdes

Gülen appelle à élargir les droits des Kurdes

L'intellectuel musulman Fethullah Gülen a défendu dans une interview accordée à un journal kurde irakien la nécessité d'élargir les droits et les libertés des Kurdes de Turquie, en insistant sur l'importance de l'enseignement en kurde.

L'intellectuel turc Fethullah Gülen a encouragé le gouvernement à élargir les droits et les libertés de la population kurde dans le cadre du processus de paix. Dans un entretien à Rudaw, journal en ligne de la province d'Erbil du nord de l'Irak, Gülen a évoqué de nombreux sujets, du processus de paix avec le PKK aux enjeux régionaux et aux problèmes politiques internes. L'intellectuel turc a précisé que les droits de l'homme et les libertés étaient des droits naturels et que personne n'avait le pouvoir de choisir de les accorder ou non. «Tous les êtres humains, dont les prophètes, sont égaux, car ils ont été créés par Dieu en tant que tels. Si l'on nie ce fait, l'existence d'un Etat de justice ou d'un système légal est impossible», a précisé Gülen.

Encourager l'éducation dans les zones kurdes

Pour l'intellectuel musulman, il est primordial pour tout être humain d'agir de façon à ne blesser personne, que ce soient par des mots ou des comportements. Gülen appelle à résoudre les problèmes sans hurler, mais en mettant à profit sa sagesse. Il a insisté sur la nécessité d'investir au niveau économique et social dans les régions kurdes afin d'accroître le niveau d'alphabétisation et d'éducation, deux premières causes du sous-développement. Les régions peuplées par les Kurdes devraient devenir des «zones attractives». «Il faut améliorer les relations économiques, sociales, culturelles et spirituelles, particulièrement dans le domaine de l'éducation», a noté Gülen. Ce dernier a exhorté le gouvernement à resserrer les liens entre les régions est et ouest de la Turquie via des projets socio-économiques pour obtenir l'unité nationale. A propos du processus de paix lancé par l'AKP pour trouver une solution politique au conflit kurde, Gülen a appelé le gouvernement et la population kurde à la réconciliation. Car il ne s'agit pas seulement de la Turquie, des Kurdes et du Kurdistan irakien, mais de l'ensemble du monde islamique dans la tourmente. Pour lui, l'ignorance, la pauvreté et la discorde expliquent les problèmes du monde islamique.

Défendre les droits des Kurdes dans le monde

Gülen a également fermement soutenu l'idée d'un enseignement en langue kurde, un droit auquel peut prétendre tout être humain. Pendant des décennies, l'Etat turc a interdit l'utilisation de la langue kurde dans certains lieux publics, notamment les écoles. Le gouvernement turc a récemment autorisé les établissements scolaires à proposer des cours optionnels de kurde. Selon Gülen, la Turquie ne devrait pas seulement autoriser «tous les droits» aux citoyens kurdes, comme l'utilisation du kurde en milieu éducatif, mais aussi aider ceux qui rencontrent des difficultés dans d'autres pays. Ainsi, la Turquie devrait représenter l'ensemble des Kurdes ayant des difficultés d'ordre légal, politique, ethnique et religieux et défendre leurs droits notamment auprès de l'ONU et d'autres organisations internationales.

Pin It
  • Créé le .
Copyright © 2020 Site de Fethullah Gülen - Tous droits réservés
fgulen.com, site officiel du célèbre savant et penseur turc Fethullah Gülen.